Hello Jack GmbH

TOP 10 DES ACTIVITÉS DE PLEIN-AIR À FAIRE AVEC SON CHIEN

TOP 10 OUTDOOR ACTIVITIES TO DO WITH YOUR DOG

C’est le Printemps, les beaux jours s’installent, le soleil et l’approche de l’été ! Avec tout ça, vous n’avez sans doute qu’une hâte : emmener votre poilu se dégourdir les pattes et vous avec. Au-delà des balades quotidiennes pour l’emmener faire ses besoins, il y a des tas d’activités que vous pouvez pratiquer avec votre animal, proche de chez vous ou bien sur votre lieu de vacances !
Aujourd’hui, les possibilités ne manquent pas, vous pouvez réaliser de nombreuses activités par vous-mêmes. Tour d’horizon des 10 meilleures activités de plein-air à faire avec votre chien.

Les activités avec un chien à la mer ou en rivière :

Avant d'envisager des activités aquatiques avec votre chien, vous devez vous assurer que votre chien est à l'aise dans l'eau. C'est facile à faire. Rendez-vous dans un plan d'eau facilement accessible et autorisé aux animaux domestiques. Testez sa réaction à l'eau : s'en approche-t-il spontanément ? Réagit-il avec crainte à cet environnement peut-être peu familier ? Essayez de jeter un bâton ou un de ses jouets dans l'eau et attendez sa réaction, surtout sans le forcer. Si votre chien est réticent à entrer dans l'eau, essayez des activités terrestres. Si votre chien est réticent à entrer dans l'eau, les activités suivantes peuvent lui convenir !

1. Le sauvetage à l’eau

Cette activité est à l’origine une discipline sportive avec des règles très strictes. Seules certaines races de chiens inscrits au LOF (Livre des Origines Françaises), généralement de gros chiens (Terre-Neuve, Retriever, Berger Polonais, etc.), peuvent participer aux compétitions. Ce sport consiste à faire effectuer des exercices de sauvetage pour les personnes ou les bateaux. Sans entrer dans le circuit de compétition, si vous et votre chien aimez évoluer dans l’eau, vous pouvez adapter l’activité en jetant des objets flottants dans l’eau, par exemple, que votre chien ira chercher. Si vous restez au bord de l’eau, tout objet flottant fera l’affaire (un bâton, une balle, un anneau en plastique). Si vous vous aventurez dans des eaux plus profondes, envisagez d’équiper votre animal d’un gilet de sauvetage adapté à sa taille. En plus de développer son endurance et sa flexibilité, votre complicité sera renforcée !

2. Le cani-paddle

Vous connaissez le paddle, ou le stand-up paddle ? Cette activité, qui a été très populaire ces dernières années, consiste à se tenir debout, en équilibre sur un planche de paddle sur l’eau. Le but est de se déplacer de cette manière en équilibre à l’aide d’une pagaie. Même si les planches ont l’air stables, l’activité est plus compliquée qu’il n’y paraît et nécessite un grand contrôle de votre équilibre. Une fois que vous avez dompté votre planche, pourquoi ne pas prendre votre chien avec vous ? Une fois de plus, équipé d’un gilet de sauvetage (également valable pour vous), placez votre chien à l’avant de votre planche et partez doucement. Bien que votre chien puisse être confus au début, après quelques minutes, il devrait s’adapter et profiter de l’aventure. Si vous n’avez pas de planche, ne vous inquiétez pas ! De nombreux clubs offrent maintenant des cours de cani-pagaie, que ce soit en mer, dans la rivière, sur un lac ou à une base d’eau. Un peu de recherche sur Internet devrait vous diriger vers le club le plus proche de votre domicile.

3. Le canoë

Nous n’y pensons pas spontanément, mais il est possible de partir en canoë-kayak avec votre chien. Cette activité, également en plein développement, a maintenant trouvé son petit nom : le cani-canoë. Comme la cani-paddle, vous pouvez choisir entre votre propre embarcation ou une base de canoë-kayak dog friendly. Laissez d’abord votre chien découvrir le bateau au bord de l’eau, marchez autour, aidez-le à monter et observez ses réactions. Après quelques minutes, vous pouvez essayer quelques coups de pagaie avec votre chien à bord. Si l’expérience est validée, vous pouvez alors partir plusieurs heures avec votre animal. Parmi les instructions à respecter, nous vous rappelons qu’un gilet de sauvetage est nécessaire pour tous les occupants du bateau. Aussi, même si vous pouvez apporter une laisse pour les arrêts sur terre, ne jamais attacher votre chien au bateau, sous peine de le voir couler si le canot chavire.

Les activités avec son chien en pleine nature

4. La randonnée et son dérivé, la cani-rando

Si vous aimez le grand air, les montagnes sont un merveilleux terrain de jeu pour vous et votre animal de compagnie. Que vous soyez un athlète ou non, ne manquez pas l’occasion de sortir votre chien pour profiter de l’air frais. Le grand avantage avec la randonnée, c’est qu’il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux. Si vous et votre chien n’êtes pas très endurant, partez pour une courte randonnée avec peu ou pas de dénivelé. D’autre part, si vous avez l’habitude de marcher, n’hésitez pas à faire une randonnée sur un terrain avec plus de dénivelé, ce qui devrait vous donner l’occasion de découvrir de beaux panoramas. Attention toutefois à ce que le sentier accepte les animaux et ne comporte pas de passages à risque (escalade ou traversée d’un pont de singes, par exemple). Si vous voulez développer la complicité et la confiance entre vous et votre animal de compagnie, pourquoi ne pas essayer le cani-rando? Dans cette version, vous et votre chien êtes liés par une corde ou un cordon élastique. Vous, attaché à une large ceinture et votre chien à un harnais confortable. Vous devez vous adapter au rythme de l’autre. Votre chien sera également responsable de vous guider.

6. Le frisbee ou le lancer de balle

Voici deux autres activités qui sont très faciles à mettre en place. Tout ce dont vous avez besoin est un espace suffisant et soit un frisbee ou une balle. Les chiens sont souvent plus agiles que nous et peuvent sauter facilement, ce qui en fait d’excellents partenaires dans l’une de ces activités. Cela implique simplement de lancer l’objet de votre choix et de laisser votre chien l’attraper, idéalement dans les airs. Cela développe son agilité, sa détente et sa vitesse. De votre côté, il faut peu de mouvement, ce qui peut convenir aux personnes à mobilité réduite.

7. Le roller tracté

Si vous êtes un passionné de roller et un peu casse-cou dans l’âme, voici un sport tracté très intéressant. Tout comme le cani-rando, vous êtes relié à votre chien par une longe. La différence ici est que vous avez moins de place pour manœuvrer et arrêter votre animal. Vous devrez vous assurer au préalable que votre chien répond bien aux commandes directionnelles (droite / gauche / arrêt) afin de limiter les risques d’accidents. Ce sont des choses que vous pouvez facilement lui apprendre en marchant. Autres contraintes : vous devez avoir une piste plate et bien développée (les pistes cyclables font souvent l’affaire), et votre animal doit être assez puissant pour tirer votre poids. Une fois maîtrisée, cette discipline est parfaite si vous êtes à la recherche de sensations fortes.

8. Le canicross

Ce sport a l’avantage d’être adapté à tous les chiens, grands ou petits et pour tous les types de terrain. C’est simplement un jogging pendant lequel vous êtes attelé à votre animal. Idéal pour tous les niveaux de forme physique, vous pouvez commencer par de courtes courses et augmenter votre temps d’entraînement au fur et à mesure. De plus, votre chien sera utile lorsque vous commencerez à vous fatiguer, grâce à son action de traction. Et vous ne vous sentirez jamais seul dans l’effort, donc le moral sera toujours présent ! Vous pouvez utiliser votre chemin habituel, planifier un itinéraire en pleine nature ou même sur un terrain plus accidenté, auquel cas il sera appelé "cani-trail".

Les activités pour votre chien sur terrain adapté

9. Le parcours d’Agility

L’Agility est à la fois un sport et une discipline ludique, au cours de laquelle votre poilu devra passer des obstacles (slaloms, tunnels, obstacles de saut...). Très apprécié des propriétaires de chiens, il est aussi très agréable à regarder en simple spectateur. Il faudra un chien qui peut sauter et passer des obstacles, qui est au moins obéissant et un maître plus ou moins endurant qui devra l’accompagner tout au long du parcours. C’est l’intérêt de ce sport : au-delà de l’aspect ludique, c’est un bon moyen de développer l’obéissance de votre chien et votre relation de confiance puisque vous le guidez pendant l’événement. Si de nombreux cours existent aujourd’hui et vous permettent d’y avoir accès (en particulier chez les dresseurs de chiens), vous pouvez acheter des éléments de cours à installer dans votre jardin, ou avec un peu d’imagination et de graisse de coude, les faire vous-même !

10. L’obérythmée

L'obérythmée, aussi appelée obéissance rythmique ou danse canine, est une activité qui combine l’apprentissage des mouvements et de la musique. En compétition, les chorégraphies durent 4 minutes et sont présentées devant un jury. Comme activité de loisir, l'obérythmée est un bon moyen d’améliorer la complicité entre vous et votre chien, son obéissance et sa réponse aux mouvements, ainsi que de travailler sur votre synchronisation. Nul doute que vous serez en mesure de trouver un club d’entraînement près de chez vous, ou d'avoir du plaisir à la maison avec votre animal de compagnie.

Vous n’avez plus d’excuses !
La variété de ces activités et leur accessibilité devraient vous donner quelques idées pour pratiquer avec votre chien. N’oubliez pas de nourrir votre poilu d’une alimentation équilibrée qui conviendra à son activité physique. En plus de profiter du plein air et de l’exercice, vous développerez un lien inégalé avec votre chien. Autant de raisons de devenir un adepte de cani-sports !


Laisser un commentaire: