Hello Jack GmbH

Tout ce que vous devez savoir sur les douleurs articulaires.

EVERYTHING YOU NEED TO KNOW ABOUT DOGS JOINT PAINS

Qui a-t-il à savoir sur les douleurs articulaires chez les chiens ?



D'où viennent-elles ?
À mesure que les chiens vieillissent, leur corps se fatigue de la même manière que le nôtre. En vieillissant, les humains essaient toujours de maintenir leur qualité de vie en adoptant un mode de vie sain et en évitant de se mettre en danger, et il serait temps d’en faire de même pour nos toutous !

L'un des principaux problèmes de santé auxquels sont confrontés les chiens vieillissants est le développement d'affections articulaires. Elles sont généralement dues à l'usure et à la déchirure du cartilage entre leurs articulations. Les os se frottent alors les uns contre les autres, ce qui peut être terriblement douloureux. L'affection articulaire la plus courante chez les chiens est l'ostéoarthrite.
 
Les problèmes articulaires se situent principalement au niveau des hanches et des genoux de votre ami poilu, ce qui rend plus difficile pour votre petite boule de poils le fait de s'asseoir, de se coucher, de grimper ou de marcher.
 
Les 3 principaux facteurs à l'origine des douleurs articulaires sont le vieillissement, l'excès de poids et les problèmes héréditaires. Ces trois différents facteurs, qui peuvent tout à fait s’accompagner l’un de l’autre peuvent rendre un chien beaucoup plus enclin à développer des problèmes articulaires. Mais attention, cela ne signifie pas qu'un jeune chien mince sans antécédents familiaux ne peut pas développer de douleurs articulaires, c'est pourquoi il est primordial pour nous de prendre soin de nos chiens, mais inutile de le préciser.
 
Vous pouvez contribuer à ralentir la dégénérescence des articulations de votre chien de plusieurs façons, dont certaines peuvent même empêcher l'apparition de dommages plus importants.


Que faire pour garder les articulations de mon chien dans le meilleur état possible ?
1/ Prévenir les douleurs articulaires chez le chien en adoptant un régime alimentaire pauvre en glucides et riche en légumes
L'excès de poids est l’un facteur les plus importants dans l'apparition des douleurs articulaires chez les chiens, et le meilleur moyen de contrôler le poids de votre chien est son alimentation ! Choisir quand et quoi manger est essentiel pour maintenir votre chien à un bon poids. Vous pouvez contrôler ses portions en utilisant des tasses à mesurer ou en pesant la quantité de nourriture que vous mettez dans sa gamelle.
Vous devez également vous assurer qu'il reçoit les bons nutriments. Les chiens n'ont pas besoin de beaucoup de glucides dans leur alimentation, alors essayez de remplacer les friandises pour chiens par d’autres aliments sains pour eux, comme une carotte ou des myrtilles ! En optant pour des légumes ou des fruits frais, vous réduirez les calories, vous apporterez des nouveaux éléments nutritifs dans son alimentation et vous régalerez votre toutou !
 
Plus un chien vieillit, moins il a besoin de calories. Il est donc préférable de demander à votre vétérinaire quelles sont les quantités recommandées pour votre chien.
2/ Prévenez les douleurs articulaires chez le chien avec un complément articulaire scientifiquement prouvé

Les suppléments sont une solution corrective et préventive négligée pour les douleurs articulaires des chiens. L'huile de poisson est un ingrédient à surveiller. L'oméga-3 présent dans l'huile de poisson s'est avéré être un ingrédient anti-inflammatoire, et des études ont montré qu'il avait le même effet qu'un analgésique sur les douleurs arthritiques. Et pensez à la manière dont nous, humains prenons nos compléments ; nous n’attendons pas d’avoir un problème ou une carence pour prendre soin de notre santé alors faites de même pour votre chien et n’attendez pas qu’il souffre pour lui donner des compléments alimentaires Hello Jack ;)

3/ Prévenez les douleurs articulaires en gardant votre chien actif
Pour les chiens qui souffrent de douleurs articulaires, il peut être difficile de se lever et de se déplacer. Mais s'ils ne bougent pas, cela peut empirer. Un mode de vie sédentaire peut déclencher un cercle vicieux : la douleur les empêche de faire de l'exercice, mais sans exercice, ils prennent du poids et leurs os se raidissent.
 
C'est pourquoi il est essentiel de trouver une routine d'exercice qui fonctionne pour eux, et pour vous. Même une promenade de 20 minutes par jour suffit à faire bouger leurs articulations et à les empêcher de se raidir. Si votre chien est réticent à le faire, il est peut-être temps d'essayer un exercice de faible intensité qui ne sollicite pas les articulations de la même manière ; la natation !

Il existe des piscines qui organisent des cours durant lesquels les chiens sont les bienvenus, alors cherchez-en une près de chez vous dès à présent ! Bien sûr, tous les chiens ont besoin de se reposer, mais un programme d'exercices adapté aidera les articulations à bouger plus librement et à limiter les dégâts. Si vous vous inquiétez de la mobilité de votre chie, n’hésitez pas à demander à votre vétérinaire de vous parler des techniques de physiothérapie, d'hydrothérapie ou de massage qui pourraient aider votre toutou à se sentir mieux.
4/ Prévenez les douleurs articulaires chez le chien en veillant à ne pas faire trop d'exercice. 
Ce point est très important. Jouer et courir partout, c'est ça la vie ! Mais parfois, il faut savoir s'arrêter. C'est particulièrement important pour les chiens qui ont été diagnostiqués comme souffrant d'arthrite. Vous connaissez votre chien mieux que n’importe qui et vous savez lorsqu’il se comporte différemment. Vous pouvez remarquer qu'il boite à la fin d'une journée active ou qu'il lèche souvent une partie bien précise de son corps. Il ne s'agit là que de quelques signes indiquant qu'il en a peut-être trop fait. Lorsque vous repérez ces signes, pensez à réduire la quantité ou le type d'exercice qu'il fait.

Si vous avez un chiot, favorisez une activité importante, mais cette activité doit être limitée pour éviter tout problème articulaire futur. Par exemple, veillez à ce qu'il ne saute pas trop souvent de grandes hauteurs. Les sauts et les chutes peuvent exercer une pression sur les articulations, ce qui entraîne un stress supplémentaire sur le développement de ses os de son organisme. Cela peut conduire à l'apparition précoce de maladies articulaires et osseuses.
 
Une bonne base de travail est un ratio de 5 minutes d'exercice par mois de leur âge jusqu'à ce que votre chiot soit complètement adulte. Par exemple, s'il a trois mois, il peut être promené pendant 15 minutes au maximum deux fois par jour. À 4 mois, vous pouvez passer à 20 minutes deux fois par jour, etc. 
5/ Prévenez les douleurs articulaires chez le chien en coupant ses ongles
Pour les chiens qui courent à l'extérieur, les ongles s'usent naturellement jusqu'à une longueur qui ne perturbe pas leurs mouvements, mais pour les chiens qui passent plus de temps à la maison, il existe un risque de lésions articulaires si les ongles ne sont pas coupés !

Quelque chose qui peut sembler aussi insignifiant peut en fait avoir un impact très important sur la façon dont votre chien se déplace. 
 
La marche peut devenir inconfortable pour ses articulations, en raison du mauvais alignement de ses pattes. Des ongles trop longs peuvent pousser les os hors de leur position naturelle, ce qui peut avoir un effet domino, car les os des pattes sont également reliés à la colonne vertébrale ! En coupant les ongles de votre poilu, on soulage la pression exercée sur les articulations, ce qui préserve la santé des articulations et des mouvements. 
6/ Prévenez les douleurs articulaires chez le chien en construisant une maison adaptée à ses besoins
Vous seriez surpris de l'impact d'un simple changement de mobilier sur la santé articulaire de votre chien ! En choisissant un lit confortable et adapté à sa taille, ses os vous remercieront. Assurez-vous également que le lit se trouve dans une partie chaude de la maison pour éviter que les os ne se raidissent. 
 
Vous trouvez ça mignon et rigolo de voir votre chien sauter sur le canapé ? Nous savons que c’est absolument adorable de se blottir contre lui en regardant la télévision, mais avez-vous déjà pensé aux conséquences de ce saut sur ses os ? Une façon de les aider à atteindre le canapé plus facilement est d'utiliser une rampe pour tout ce sur quoi ils peuvent grimper - cela fonctionne aussi lorsqu'ils doivent monter dans la voiture.
 
Encore une chose : Le sol. Oui, ça peut sembler un peu extrême de changer le sol de votre maison, mais cela peut vraiment faire une différence pour la santé physique de votre chien. Si votre sol est glissant, comme des carreaux de céramique ou du bois stratifié, il peut être intéressant de le remplacer par de la moquette ou du vinyle, qui sont plus souples et moins glissants. L'autre solution consiste à poser des tapis, ce qui facilitera un peu plus chaque pas.

 

Conclusion :
Les douleurs articulaires ne sont pas un sujet de plaisanterie, et c'est à vous, en tant que parent d'animaux, de veiller à ce que votre chien ne souffre pas.

Il s'agit du plus gros problème auquel les chiens sont confrontés aux États-Unis, vous ne devriez donc pas vous sentir seul face à ce problème, et votre chien non plus. Donnez à votre chien le soutien et le confort dont il a besoin pour vivre une vie longue et heureuse ! 

Ces 6 conseils devraient être le début d'un adieu à la douleur à long terme, alors n'attendez pas, car la prévention est la clé pour stopper les douleurs articulaires du chien.