Hello Jack GmbH

Comment prendre soin de ma chienne enceinte ?

HOW DO YOU CARE FOR A PREGNANT DOG ?

Comment prendre soin d’une chienne enceinte ?

 

Comment savoir si votre chienne est enceinte ?

Au bout de 25, parfois 30 jours de grossesse, les mamelles de votre chienne commenceront à gonfler. Elle produira également des pertes vaginales, non sanglantes, à ce moment-là. Il est tout à fait possible que le comportement de votre chienne change, certaines chiennes en gestation ont tendance à avoir moins faim et peuvent sembler de mauvaise humeur. Et enfin, vous verrez sont ventre gonfler avec ses petits vers le 45e ou 50e jour. 

 

Combien de temps les chiennes sont-elles enceintes ?

Globalement, toutes les races de chiens sont enceintes pendant environ 9 semaines (un peu plus de 2 mois). Tout comme chez les femmes, il peut arriver qu’une grossesse dure un petit peu moins longtemps ou qu’au contraire elle se prolonge légèrement.

 

Que faire si votre chienne est enceinte ?
Si vous soupçonnez une grossesse, il faut que votre chienne soit examinée par le vétérinaire. Cela permet de confirmer la grossesse et de s'assurer qu'il n'y ait pas de problèmes avec le(s) fœtus. À partir du 21e jour de la grossesse, votre vétérinaire pourra trouver de la relaxine - une hormone que seule une chienne enceinte libère - pour confirmer son état de grossesse. Il est également probable qu'il palpe l'abdomen de votre chienne pour vérifier l'absence de gonflement de l'utérus et la présence de "bosses", qui sont les futurs chiots ! Après 28 jours, il est possible que votre vétérinaire vous propose de faire une échographie pour estimer approximativement la taille de la portée.
 
Le seul moyen sûr de savoir exactement combien de chiots comporte la portée, est de faire une échographie après le 49e jour de grossesse, mais cela peut exposer les chiots à des radiations qui peuvent parfois être dangereuses. Votre vétérinaire vous le déconseillera très probablement.
 
La taille de la portée varie d'un chien à l'autre, en fonction de son âge, de sa race et de la qualité du sperme du papa. Chez les plus petites races, une portée peut contenir seulement un chiot, mais dans les chiens de grandes races, il peut y en avoir jusqu'à 17 !

 

Comment prendre soin d'une chienne en gestation ?
Idéalement, il faut que votre chienne soit à jour de ses vaccinations avant de devenir enceinte. Les mamans transmettent leur immunité à leurs chiots par le biais de leur lait, il est donc très bénéfique pour la mère et les chiots d'avoir des niveaux d'anticorps optimaux. Si elle est en retard dans ses vaccins lorsqu'elle tombe enceinte, discutez-en avec votre vétérinaire car certains vaccins peuvent être administrés sans danger pendant la grossesse.
 
Il en va de même pour les traitements antiparasitaires (puces, vers et tiques). La maman peut transmettre des vers à ses petits, alors demandez à votre vétérinaire comment la vermifuger pendant la grossesse, quel produit est le plus sûr à utiliser, et déterminez quand les chiots devront être vermifugés après leur naissance. Certains vétérinaires conseillent un traitement vermifuge quotidien (Fenbendazole) du 40e jour de la grossesse jusqu'à 2 jours après la naissance pour éviter la transmission des vers de la chienne aux chiots.
 
Il est important de veiller à ce que votre chienne enceinte continue à faire de l'exercice, mais attention à ne pas la laisser s’épuiser ! Après 4 semaines de grossesse, des promenades plus courtes mais régulières sont conseillées. À partir du 49e jour, il est temps de réduire considérablement toute activité intense qui pourrait provoquer un accouchement prématuré. 
 
À partir du 42e jour de grossesse, vous pouvez commencer à nourrir votre chienne enceinte plus régulièrement (environ 3 à 4 petits repas par jour), car le développement du fœtus s'accélère à partir de ce moment-là. Il est conseillé de donner à votre chienne des aliments spécifiques pour chiots, car ces derniers contiennent des niveaux d'énergie et de protéines plus élevés.  

 

Comment se préparer à l'accouchement de votre chien ?
Entre la huitième et la neuvième semaine de grossesse, votre chienne commencera à s'agiter pour se préparer à accoucher (chez les chiens, cela s'appelle la mise bas). C’est à partir de ce moment qu’elle commencera à produire du lait. 
 
Il est important de lui fournir un endroit où nicher et mettre bas, comme une grande boîte en carton, une pataugeoire ou une caisse, qui soit calme et où elle se sente en sécurité. Cet endroit doit être rembourré avec des couvertures, des draps et des serviettes (que vous ne craignez pas de salir). Il faut qu’elle puisse facilement y grimper et en sortir (mais ne laissez pas les chiots à l'intérieur !). Elle passera beaucoup de temps dans cette zone pendant qu'elle se prépare au travail. Son appétit peut diminuer, elle peut commencer à haleter, et environ 24 à 48 heures avant la naissance, sa température commencera à descendre légèrement.
 
Si vous avez des enfants ou d'autres animaux domestiques, il est essentiel de les tenir éloignés de votre chienne pendant qu'elle se prépare à mettre bas, afin qu'elle puisse se détendre correctement et se sentir plus sereine. Vous devez également garder la pièce dans laquelle elle se trouve au chaud, et au calme car il est essentiel que les chiots le soient aussi.
 
Au début du travail, la chienne peut avoir besoin d'uriner plus fréquemment et, en général, elle émet des pertes vertes par le vagin, signe que le placenta s'est détaché. Si les chiots n'apparaissent pas après quelques heures d'excrétion de l'écoulement vert, contactez le vétérinaire.
 
Les mamans peuvent généralement s'occuper seules de la naissance : elles accouchent, retirent les chiots de leur sac amniotique et mâchouillent le cordon ombilical de manière autonome - tout en donnant un bon coup de langue à leurs chiots ! La naissance de chaque chiot prend généralement entre 20 et 60 minutes, le travail peut donc durer de quelques minutes à plusieurs heures.
 
Cependant, si elle est épuisée ou si un chiot est mis au monde très rapidement après un autre, vous serez peut-être amené à l'aider à retirer le ou les chiots de leur membrane amniotique pour les aider à respirer. Si votre chienne ne semble pas vouloir ou ne peut pas couper le cordon ombilical elle-même, prenez un morceau de fil et nouez-le fermement autour du cordon à environ un pouce du corps du chiot. Nouez une autre boucle plus loin dans le cordon, puis, à l'aide de ciseaux désinfecté et pointus, coupez entre les deux. Si le chiot ne pleure pas, pincez-lui doucement la nuque. Il est important qu'il pleure car cela permet d'évacuer le liquide de ses voies respiratoires, tout comme nos bébés. S'il a du mal à pleurer ou à respirer, vous pouvez essayer d'aspirer le liquide de sa narine avec une pipette.
 
Peut-il y avoir des complications lors de la mise au bas ?
Si la mère fait des efforts mais qu'aucun chiot n'apparaît, ou s'il y a moins de chiots que prévu ou encore si plus d'une heure s'est écoulée depuis le dernier chiot et que vous en attendez d'autres, il est essentiel d'appeler votre vétérinaire en urgence car il peut s'agir d'une complication de la naissance. Les races de chiens de petite taille et celles qui ont un nez court ou un visage plat) présentent des risques accrus de complications de grossesse (carlins, bouledogues français, Boston Terriers, Shih Tzus, etc.) et sont plus sujettes à des difficultés lors de la mise bas et peuvent avoir besoin de l'aide d'un professionnel. 
 

Elles présentent également un risque plus élevé d'affections telles que l'éclampsie, qui peut survenir à tout moment entre les derniers stades de la grossesse et jusqu'à trois semaines après la naissance. C'est lorsque le corps libère le calcium de leurs os afin de satisfaire la demande de l'organisme pendant la production de lait et le développement du fœtus. Il est essentiel que vous soyez conscient de ce phénomène lorsque vous vous occupez d’une chienne enceinte appartenant à l’une de ces races et que vous discutiez de toute inquiétude avec votre vétérinaire.  

Une fois l'accouchement terminé, encouragez la maman à se dégourdir les jambes et à faire ses besoins. Remettez ensuite des serviettes propres en place, et laissez-la allaiter et créer des liens avec ses chiots !