Hello Jack GmbH

Tout savoir sur le coup de chaleur chez le chien

All about heat stroke in dogs

Quels sont les signes indiquant que votre chien souffre d’un coup de chaleur ? Comment l’éviter ? Notre article va répondre à toutes les questions que vous vous posez sur le coup de chaleur.

Le coup de chaleur chez le chien : qu’est-ce que c’est ?


Un
coup de chaleur se définit par une augmentation de la température corporelle, aussi appelée hyperthermie. Lorsque la température du corps est trop élevée, la chaleur ne peut plus être évacuée correctement. Si la situation perdure, cela peut causer des troubles digestifs comme des vomissements ou de la diarrhée, mais également des troubles neurologiques (crise convulsive). 

 

Pourquoi les chiens sont-ils prédisposés au coup de chaleur ?


Les
chiens sont plus facilement atteints d’un coup de chaleur que nous pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, leur système de thermorégulation est plus limité que le nôtre. En effet, vous le savez peut-être, les poilus ne peuvent pas transpirer comme nous pour faire baisser leur température interne. Les chiens ne possèdent des glandes sudoripares que sous les coussinets, ce qui n’est pas suffisant pour rafraîchir leur corps.

Ensuite, les chiens possèdent généralement une fourrure épaisse qui va avoir tendance à emmagasiner la chaleur. Cette fourrure va aussi rendre le refroidissement du corps plus difficile. C’est encore plus vrai pour les chiens de couleur sombre, qui souffrent généralement plus de la chaleur.

Enfin, le halètement qui permet aux toutous de faire baisser leur température corporelle n’est que peu efficace. De plus, certaines races de chien, en particulier celles dites « brachycéphales », c’est-à-dire au museau aplati comme les Boxers ou les Carlins, ont plus de difficultés à ventiler. Elles sont donc encore plus susceptibles de développer un coup de chaleur.




Les symptômes du coup de chaleur chez le chien
 


Le premier signe qui doit vous alerter, c’est une augmentation de la fréquence respiratoire. Cela va se traduire par des halètements rapides (le chien essaie de réguler ainsi la température de son corps). On peut aussi chez certains poilus observer une hypersalivation et/ou un changement de couleur des gencives. Des gencives de couleur très pâle, sont le signe d’un état de choc. Si les gencives sont bleues, cela indique que le chien manque d’oxygène (cyanose). Enfin, des gencives foncées sont le signe que votre toutou est déshydraté. 

Le chien peut également manifester une agitation alternant avec un abattement.

Si l’hyperthermie n’est pas maîtrisée, d’autres signes peuvent apparaître comme des troubles du système digestif ou encore des troubles du système nerveux comme une perte d’équilibre ou encore des convulsions.

Le chien peut même perdre connaissance.

Le coup de chaleur est donc une urgence absolue !


Que faire si votre chien souffre d’un coup de chaleur ?


Lors d’un coup de chaleur, l’important est d’agir rapidement ! Prévenez tout d’abord votre vétérinaire car il faut que votre toutou soit examiné.
En attendant, vous devez essayer de refroidir votre chien. Pour cela, placez des serviettes humides sur son corps, en particulier à l’intérieur des cuisses, autour du cou ou encore sous les pattes. Vous pouvez également l’installer devant un ventilateur ou une climatisation. Attention cependant à ne pas lui faire boire d’eau glacée ni à le plonger dans un bain trop froid. Cela pourrait aggraver la situation pour votre boule de poils.

Une fois arrivé chez le vétérinaire, celui-ci continuera à faire baisser la température corporelle de votre chien, grâce notamment à des perfusions. Il va également examiner le chien pour voir si l’hyperthermie n’a pas causé de lésions aux organes internes.

En effet, des complications peuvent apparaître, en particulier si le coup de chaleur n’a pas été pris en charge rapidement. Le coup de chaleur peut causer différentes pathologies comme un œdème cérébral, des troubles cardiaques ou encore une insuffisance rénale. Il est donc important d’agir très vite.
Il peut arriver que les complications apparaissent dans les heures qui suivent le coup de chaleur. Il faut donc bien surveiller votre poilu dans les jours qui suivent.



Comment prévenir le coup de chaleur ?


La probabilité que votre toutou souffre d’un coup de chaleur est plus forte au début de l’été, car son organisme n’est alors pas encore habitué à gérer de fortes chaleurs. Soyez donc encore plus attentifs lorsque les beaux jours commencent à arriver.

Il faut aussi savoir qu’un environnement chaud et humide est plus propice au coup de chaleur.

Voici quelques précautions utiles :

- Ne laissez jamais votre chien dans la voiture. Même 5 minutes, même à l’ombre, même le matin ! C’est primordial car la température dans un habitacle monte très rapidement et peut atteindre les 70° en quelques minutes. 

- Ne faites pas faire d’activité physique à votre poilu lors des périodes de forte chaleur, et aux heures les plus chaudes. Si vous êtes adepte d’un sport canin, le mieux est de faire votre séance le matin tôt, ou d’opter pour un sport aquatique qui permettra à votre poilu de pouvoir se rafraîchir.

- Veillez à ce que votre loulou ait toujours accès à de l’eau fraîche et à l’ombre.

- Soyez particulièrement vigilant si votre chien est âgé, malade, en surpoids, très jeune ou s’il fait partie des chiens dont le museau est plat. Ces toutous ont tendance à plus souffrir de la chaleur que leurs congénères.


Vous savez maintenant tout sur le coup de chaleur chez le chien. Nous espérons que cet article vous permettra d’adopter les bons gestes de prévention. Si vous avez des conseils pour maintenir nos compagnons à quatre pattes au frais, partagez-les en commentaire !

Laisser un commentaire: