Comment savoir si votre chien a froid ?

L’automne est bien là, les températures vont commencer à baisser, et vous allez sans doute vous demander si votre toutou a froid lui aussi. En effet, il n’est pas toujours simple de savoir si nos boules de poils ressentent comme nous les changements de températures.

Alors, comment savoir si votre chien a froid ? Comment le protéger si les températures sont trop basses ? Nous allons répondre à toutes vos questions.


Est-ce que tous les chiens ont froid ?


Mettons fin au suspense, oui les chiens ressentent le froid tout comme nous. Cependant, ils ne sont pas tous égaux face aux intempéries. Certains les supportent mieux que d’autres. La raison de cette inégalité c’est avant tout leur fourrure ! 

Les chiens qui résistent le mieux au froid sont généralement des toutous qui possèdent un sous-poil isolant et une épaisse fourrure. En revanche, les races de chien à poils ras, ou qui présentent une absence de sous-poil et de poils ne peuvent pas supporter des températures très faibles. 

En dehors du pelage, d’autres facteurs vont avoir une influence sur la résistance du chien face au froid comme l’âge et l'état de santé. Les chiots, les chiens âgés et les chiens malades seront plus susceptibles de souffrir du froid. Ils seront également plus vulnérables aux virus de l'hiver. On constate également que les chiens de petite taille sont généralement moins résistants face à la baisse du thermomètre.



Comment savoir si mon chien souffre du froid ?


Voici les signes qui révèlent que votre compagnon à quatre pattes souffre du froid :

-il tremble

-il soulève ses pattes l’une après l’autre pour limiter le contact de celles-ci avec le sol

-sa respiration est plus lente et il bouge moins (ses muscles sont plus raides)

-il dort davantage et il adopte une position recroquevillée pour se tenir chaud

-sa peau est sèche.


Tous ces signes vous indiquent que votre chien lutte pour maintenir sa température corporelle. Il faut donc l’aider car il pourrait attraper froid. En effet, les toutous ne sont pas à l'abri des maladies ORL telles que bronchites, laryngite ou même pneumonie. 

Il est d’ailleurs utile de renforcer le système immunitaire de votre poilu à l’approche de l'hiver grâce à un complément alimentaire contenant des prébiotiques et des vitamines.


Comment aider son chien à supporter le froid ?


Si votre loulou est un chien de race nordique, il ne devrait pas trop avoir de problème à affronter des températures négatives.  En revanche, si votre compagnon canin a le poil ras et peu de sous-poils ou s’il s’agit d’un chien nu, alors vous devez prendre quelques précautions pour améliorer son confort de vie au quotidien .

Tout d’abord, ça tombe sous le sens mais il vaut mieux le rappeler, ne laissez pas votre chien dormir dehors en hiver. Une niche ne suffit pas à isoler votre toutou du gel et du froid (sauf pour les chiens qui résistent très bien au froid comme le Saint-Bernard, le Husky, ou le Samoyède par exemple). Passer la nuit dehors expose votre loulou au risque d’hypothermie.

Par conséquent, faites-le dormir à l’intérieur et proposez-lui un panier douillet, avec un coussin et/ou une couverture pour aider votre toutou à maintenir sa chaleur corporelle lorsqu’il se repose.


Lorsque vous promenez votre chien, vous pouvez lui faire porter un manteau. Il ne s'agit pas que d’un accessoire de mode, le manteau pour les chiens a une vraie utilité. 

Certaines races de chien comme le lévrier et le chihuahua doivent porter un manteau lorsque la température baisse. 



L’idéal pour ces chiens est de les habituer au port du manteau dès le plus jeune âge. 

S’il neige ou s’il gèle, les bottines peuvent également être nécessaires afin de protéger les coussinets de votre chien.

Évitez également de faire toiletter votre chien en hiver, cela accentuerait encore sa vulnérabilité face au froid !

Quant aux promenades, il faut adapter les horaires à la saison. Mieux vaut sortir votre toutou aux heures les plus ensoleillées. Les sorties du soir et du petit matin doivent donc être raccourcies pour limiter la déperdition de chaleur. S’il pleut ou s’il neige, n’oubliez pas de bien sécher votre chien en rentrant.

En ce qui concerne les chiens résistants au froid qui peuvent donc passer plus de temps à l’extérieur, il peut être utile d’augmenter légèrement la ration alimentaire afin de compenser la perte calorique. Effectivement ces toutous possèdent une fourrure épaisse pour les protéger mais également une couche de graisse qui les isole du froid. Il faut donc veiller à ce qu’ils mangent suffisamment pour la conserver.


Pour résumer, oui nos toutous peuvent avoir froid même si généralement ils supportent plutôt bien la saison hivernale. Il faut cependant être vigilant pour certaines races de chien qui sont plus fragiles. 

Il faut également savoir que nos poilus peuvent eux aussi être touchés par des maladies hivernales. Vous devez donc être attentif aux signaux qui montrent que votre poilu a besoin d’aide pour faire face à l’hiver. Et n’oubliez pas de l'aider à combattre les virus en renforçant ses défenses immunitaires !


Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

Shop now

You can use this element to add a quote, content...